creation-de-societe

Reprenons notre machine à remonter le temps pour nous souvenir maintenant de vos premiers mois, passés chez votre premier employeur. Bien que vous disposiez de toutes les compétences nécessaires à la réalisation des tâches qui vous avaient été confiées, vous étiez mal à l’aise, vous n’étiez par sûr(e) de vous mais vous ne saviez pas à qui demander de l’aide et vous vous sentiez isolé(e).

Vous avez même commis certaines erreurs qui maintenant vous font sourire mais à l’époque elles vous ont occasionné des ennuis plus ou moins graves et ont parfois coûté de l’argent à votre employeur.

Toutefois, au fil du temps vous avez appris à mieux connaître l’entreprise, son organisation, les valeurs auxquelles elle était attachée, les relations qui existaient entre les individus, les postes qu’il était intéressant de viser pour promouvoir votre carrière et obtenir un meilleur salaire.

Après quelques années, vous en connaissiez parfaitement les différents services, leurs différents responsables et les personnes qui y travaillaient ou tout au moins ceux dont l’activité, le rôle et la fonction étaient en relation avec les postes ou les services auxquels vous apparteniez.

Vous avez même sûrement noué des relations privilégiées ou personnelles avec certain de ces services et certaines de ces personnes, ce qui vous a permis :

De gagner du temps et d’être plus efficace en obtenant directement et plus rapidement les informations ou les moyens dont vous aviez besoin.

D’anticiper certaines demandes de vos responsables ou d’éviter de commettre des erreurs qui vous auraient porté préjudice.

De vous faire appuyer pour l’obtention d’un poste ou vous voir confier un travail qui vous tenait à cœur.

Malgré les changements de fonction et de responsabilités intervenues au cours de votre carrière, vous étiez plus performant(e) que vos collègues ou collaborateurs qui venaient d’arriver dans l’entreprise.

Vous étiez devenu(e) un professionnel de votre entreprise……de votre univers professionnel.

Se familiariser avec son nouvel univers professionnel

D’une certaine manière, vous vous trouvez dans la même situation que celle dans laquelle vous étiez lorsque vous avez pris votre premier emploi.

Vous avez un savoir-faire et possédez les compétences nécessaires pour occuper vos futures fonctions mais vous connaissez mal votre nouvel environnement, son organisation, ses valeurs, les différents acteurs qui l’animent, les rôles qu’ils y tiennent et les relations qu’ils entretiennent.

En conséquence, pour y être pleinement efficace il est indispensable que vous preniez le temps de le découvrir avant de prendre vos fonctions.

Ce travail vous permettra :

-De mieux et bien connaître les entreprises et les entrepreneurs qui vont devenir vos « collègues de travail » (leurs relations, leurs habitudes, leurs règles, leurs valeurs),

-De trouver des opportunités de projet d’entreprise ou de développement de nouveaux produits et services.

-De découvrir de nouveaux marchés principaux pour votre future entreprise, auxquels vous n’aviez pas songé parce que vous n’en connaissiez pas l’existence.

-De commencer à vous insérer dans votre milieu et de vous y créer ou de développer un réseau de relations auquel vous pourrez vous adresser, pour vous aider dans la conduite et le développement de vos affaires,

-De vous éviter des erreurs d’appréciation coûteuses.

Au total, de commencer à devenir un professionnel non seulement de votre métier mais aussi de votre nouvel univers professionnel.

N’oubliez pas que cette fois, c’est vous-même ou votre entreprise qui supporterait le coût des erreurs que vous pourriez commettre par manque d’expérience et le milieu des affaires vous sanctionnera parfois durement.

S’informer pour savoir

Pour étudier votre futur secteur d’activité, vous allez devoir mener un travail de recueil d’information plus ou moins difficile selon le secteur et selon les connaissances que vous pouvez déjà avoir en raison de vos expériences professionnelles ou personnelles.

Votre tâche va consister à observer et à noter des faits pour pouvoir réaliser une description, la plus complète et précise que possible.

Néanmoins plus que des faits qui ne sont que le reflet d’un passé, ce sont les relations et les interactions entre les différents marchés, produits, services et acteurs qu’il importe de discerner et d’analyser.

Plus que la photographie c’est un film qu’il faut réaliser pour prendre connaissance des relations et pouvoir envisager les perspectives d’évolution.

Se méfier des « a priori » et des certitudes

Souvent le choix concernant le métier et le secteur d’activité dans lequel nous souhaitons entreprendre est lié à l’expérience professionnelle passée, à un centre d’intérêt ou un hobby que nous avions depuis toujours.

Cette démarche nous amène à avoir déjà certaines connaissances de l’activité envisagée et nous nous laissons parfois convaincre que ces connaissances sont suffisantes ou nous les tenons pour des certitudes.

Pourtant :

L’expérience professionnelle que nous avons ne nous a permise de découvrir que certains aspects professionnels et seulement quelques acteurs du marché directement en rapport avec les fonctions que nous avons exercées.

Notre centre d’intérêt ou notre hobby nous a amené à nous documenter et parfois même à participer bénévolement à certaines activités dans le cadre de cette passion, mais jamais comme si notre avenir en dépendait.

Cette « pré-connaissance », permettra à ceux qui la possèdent de trouver plus rapidement les sources d’informations et de comprendre plus facilement les liens et les relations qui existent mais

Le manager, le professionnel et l’homme ou la femme d’affaires que vous êtes ou devez devenir ne doit pas se contenter d’a priori ou de croyances.

Le temps a passé et vos informations ne sont peut être plus à jour. Le monde des affaires évolue vite. La stratégie que vous allez adopter pour vous introduire dans le secteur d’activité que vous aurez choisi doit reposer sur des données vérifiées et incontestables

Articles similaires