portage salarial

Pour devenir votre propre patron, vous avez le choix entre plusieurs statuts. Le portage salarial est de nos jours très en vogue. Ce statut présente en effet de nombreux avantages intéressants. Les détails dans cet article.

Testez votre idée de business sans passer par la case de création d’entreprise !

Pour pouvoir exercer en toute légalité une activité indépendante, créer une entreprise a été auparavant obligatoire. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Avec le portage salarial, vous pouvez très bien lancer votre activité sans devoir effectuer les démarches longues et coûteuses relatives à la création d’entreprise. Il vous suffit de contacter une société de portage salarial, et celle-ci vous remet un contrat de travail. Ceci vous permet de démarrer immédiatement votre activité.

Si après plusieurs mois, vous êtes persuadé que votre business est bien viable, vous pouvez créer votre entreprise. Si en revanche, votre idée n’a pas marché, vous n’aurez pas à entreprendre les démarches fastidieuses pour la fermeture de l’entreprise. Il vous suffit de mettre fin au contrat avec la société de portage.

Par ailleurs, sachez qu’en exerçant en portage salarial, vous ne supportez aucun risque en matière de responsabilité. La société de portage salarial dispose en effet d’une assurance responsabilité civile professionnelle qui vous couvre en cas de soucis. Même si vous échouez, vous pouvez ainsi conserver une crédibilité intacte. Avec ce statut, vous pouvez donc tester votre activité en toute tranquillité.

Bénéficiez d’un statut salarié tout en exerçant en toute liberté !

En exerçant en portage salarial, vous serez salarié de la société de portage. Ce qui vous permet de bénéficier de tous les avantages de ce statut : assurance contre le chômage, protection sociale, formation continue, prévoyance, retraite, etc. En même temps, vous pouvez exercer de façon entièrement autonome. Vous établissez vos plannings comme vous le souhaitez. Vous prospectez votre clientèle. Et vous restez propriétaire de vos clients. Si un jour, vous souhaitez rompre le contrat avec la société de portage, vous conservez votre clientèle.

Soyez libéré des contraintes administratives !

En portage salarial, vous n’avez pas à vous soucier de la gestion de votre activité. C’est la société de portage qui se charge de tout. Elle établit la facture. Elle s’occupe de la comptabilité. Elle se charge aussi de votre paiement. Bref, vous lui déléguez toutes les tâches administratives. Déchargé de toutes ces contraintes, vous pouvez consacrer tous vos efforts au développement de votre activité.

Certaines sociétés de portage proposent à leurs consultants portés des parcours de formations afin de leur permettre d’acquérir de nouvelles connaissances et de développer leurs compétences. Elles peuvent aussi leur fournir diverses aides comme une aide à la prospection de clientèle, une assistance juridique en cas de litige avec un client, etc. En contrepartie de tous ces services proposés, le salarié porté paie des frais de gestion à la société de partage. Le montant de ceux-ci dépend généralement du chiffre d’affaires réalisé.

Le portage salarial présente ainsi de nombreux avantages pour ceux qui souhaitent tester une idée d’entreprise. Seulement, il faut savoir que seules les prestations intellectuelles sont compatibles avec ce statut (traducteur, développeur informatique, formateur, ingénieur électronique, coach RH, community manager, etc.). Les professions réglementées comme les huissiers de justices, les avocats… Ne sont pas éligibles au portage salarial.